Droit de l’Homme, ici et ailleurs

La justiciabilité du droit à un environnement sain, cet aspect négligé et qui fait encore objet de controverses, continue de nuire à l’épanouissement des populations en Afrique et particulièrement au Togo. Lauréat de la première édition du concours meilleurs mémoires sur les droits de l’Homme, catégorie Droit à un environnement sain, Yaovi AZIAMATE partage ses connaissances avec les jeunes et autorités locales au cours d’une conférence-débat.



Réunie en session ordinaire tenue virtuellement du 13 juillet au 7 août 2020, la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a décidé d’accorder le statut d’observateur au Centre de documentation et de Formation sur les Droits de l’homme (CDFDH). Le Centre est désormais enregistré en tant qu’observateur auprès de la commission continentale.



« La violence est-elle toujours la solution ? » Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH), ensemble avec les acteurs sociaux et la population de Kpalimé, ont bien voulu essayer de trouver des propositions de réponses à cette question qui fait souvent office de discorde au sein de la société. Ceci, au cours de la seconde étape du programme « Peace Tour » tenu 10 septembre à Kpalimé.



La situation dans les lieux de détention pendant cette crise sanitaire due au coronavirus au Togo préoccupe différents acteurs au plan national comme international. La question qui revient régulièrement est de savoir comment protéger efficacement les droits de ces détenus face à la pandémie. Dans une interview, Philippe PLAGBE, analyste chercheur au Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) propose des pistes.



Le Centre de documentation et de formation sur les droits de l’homme (CDFDH) organise depuis une semaine une caravane pour la paix dans les cinq régions administratives du Togo. Série de débats itinérants, le « Peace Tour » se veut un cadre d’échanges entre divers acteurs sur les thématiques en lien avec les droits de l’homme, la cohésion sociale et la préservation de la paix entre autres. Dans un entretien, Paul Affala, coordinateur de programme au CDFDH et point focal du projet PBF, nous explique mieux le concept « Peace Tour » et tous ses contours.



Les droits de l'Homme simplement !