Panel Watch

La nouvelle loi sur la liberté de réunion et de manifestation publique, adoptée et promulguée, ne cesse d’alimenter les débats au sein de l’opinion. Quelques jours après la communication des quatre rapporteurs spéciaux des Nations Unies, le Panel Watch livre son analyse de la situation.



En Mai 2018, le Centre de Documentation et de Formation sur les droits de l’Homme (CDFDH) a initié le Panel Watch. Composé de personnalités de la société civile reconnues pour leur indépendance, leur crédibilité et leur expérience, le Panel Watch se veut un cadre d’analyse, à l’aune des standards internationaux, de la situation sociopolitique en générale et celle relative aux droits de l’Homme en particulier au Togo.



Interpellés par le Panel Watch pour s’expliquer sur la révision de la constitution, notamment l’article 75 considéré par les organisations de défense des droits de l’homme comme une prime à l’impunité, les parlementaires togolais et d’autres acteurs socio politiques ont apporté leur réponse lors de la troisième session du « Face au panel ».



Les droits de l'Homme simplement !