Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) et le Ministère des droits de l’Homme et des relations avec les institutions de la République renforcent les capacités des forces de l’ordre et de sécurité en matière de droits de l’Homme.

Une cinquantaine de participants issus des forces de l’ordre et de sécurité ont été outillé sur les questions de droits de l’Homme, de la démocratie et la paix ce mardi 20 août 2019 à FOPADEC à Lomé.

Placée sous le thème « un respect des droits de l’homme, des valeurs et principes démocratiques pour une paix durable », cette initiative du ministère en charge des droits de l’Homme a été rendue possible avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et de l’appui technique du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH).

Conformément à son mandat d’accompagnateur des acteurs de défenses des droits de l’Homme et des institutions étatiques pour une meilleure situation des droits de l’Homme, le CDFDH a été présent à cette conférence-débat au côté du ministère dirigé par Christian TRIMUA et du ministre de la sécurité et de la protection civile Yark DAMEHANE. Une présence qui renforce sa crédibilité et confirme tout le sérieux qu’il met dans sa mission.

Plusieurs thématiques ont été développées au cours cette conférence-débat notamment « les droits de l’Homme, démocratie et paix : quel lien », « le respect des droits de l’homme dans les opérations de maintien de l’ordre public : règles, principes et standards internationaux » et « le rôle et responsabilité des forces de l’ordre et de sécurité dans un contexte démocratique » développée par Mélanie SONHAYE, membre du Panel Watch. Des sujets sur lesquels le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme continuera par travailler pour que le respect des droits de l’Homme soient une réalité au Togo.

Rappelons qu’il a été question au cours de cette activité de contribuer au renforcement de la protection des droits de l’homme, de la gouvernance démocratique et à la consolidation de la paix au Togo. Un objectif qui rentre dans la droite ligne de la réalisation des objectifs de l’axe 3 du plan national de développement (PND) : « consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion » en lien avec l’ODD 16 « Paix, justice et institutions efficaces ».

 

Commençez à faire votre part pour les droits de l'homme. Rejoignez-nous en tant que bénévole