XONAM 2

A VOTRE ÉCOUTE

Une application web et une plateforme numerique dédiées à la défense des droits de l'Homme au Togo

TÉLÉCHARGER XONAM

I. Pourquoi XONAM ?

Xonam, de l’Ewe (langue locale) « Aidez-moi » ou bien « Au secours ! » est une solution numérique proposée par le Réseau Watch pour lutter contre les violations des droits de l’Homme. Sa conception et son lancement ont été motivée par l’ambition de répondre à trois (3) besoins identifiés au Togo 

1 La recrudescence des violations des droits de l’Homme au Togo :

Malgré les actions de promotion et de protection initiées par les autorités et les organisations de défense des droits de l’Homme (ODDH), l’on recense encore plusieurs cas de violations, dont des cas d’atteintes à la vie, de violation du domicile, d’arrestation arbitraire, d’usage excessif de la force, de racket, maltraitance d'enfants, violence faites aux femmes etc. Cette situation s’est aggravée avec la mise en œuvre de l’Etat d’urgence sanitaire et du couvre-feu durant la crise Covid-19. Xonam se veut une plateforme simple et pratique que les citoyens peuvent utiliser pour donner l’alerte sur ces incidents. Il se révèle comme une solution très efficace, surtout en période de couvre-feu où il est difficile aux DDH de descendre sur le terrain.

2 Les difficultés pour les citoyens ou d’accéder aux défenseurs des droits de l’Homme :

La plupart du temps les témoins ou victimes des violations ont du mal à trouver un professionnel des droits de l’Homme, capable de les écouter et de leur porter une assistance juridique pour que leur cas soit traité. Ils se tournent généralement vers les réseaux sociaux, avec des risques de désinformation, de fake new ou autres exagérations qui dans certains cas exposent encore plus la victime. L’application Xonam présente un répertoire des ODDH régulièrement établies sur le territoire togolais, disposant de l’expertise et du professionnalisme nécessaire pour recevoir et assister une victime, avec les garanties de confidentialité et en toute objectivité. Ces ODDH interviennent dans différentes catégories des droits de l’Homme.

3 La nécessité pour les citoyens et les acteurs des droits de l’Homme de rester au parfum de l’actualité des droits humains.

L’outil Xonam propose aussi une rubrique qui permet d’informer au quotidien les utilisateurs sur l’actualité des droits de l’Homme au Togo.

II. Comment utiliser XONAM ?

XONAM se présente sous deux formats :

A. L’application Web

L’application dispose de trois (03) principales fonctionnalités :

1. Signaliser une violation des droits de l’Homme

Une fois que l’utilisateur ouvre cette fonctionnalité, il est redirigé vers une conversation WhatsApp, où il peut partager sa préoccupation .

2. Trouver une ODDH :

Grâce à cette fonctionnalité, l’utilisateur peut accéder aux contacts des associations de défense des droits humains. Ces organisations sont classées par catégorie ou par région.

3. Actualités sur les droits de l’Homme :

Utile pour l’utilisateur qui désire s’informer sur les activités en lien avec les droits de l’Homme dans le pays.

B. La plateforme d’alerte ou de signalement des abus et violations des droits de l’Homme

Cette plateforme permet aux citoyens qui n’ont pas encore installé l’application de pouvoir, en cas d’urgence, donner l’alerte et de bénéficier d’une assistance juridique. Pour y arriver, il faut saisir l’adresse www.xonam.tg dans n’importe quel navigateur. L’utilisateur sera invité à « Signaler immédiatement » la violation. Dès qu’il clique, il sera redirigé vers un chatbot automatisé a travers l’application de messagerie WhatsApp. Il pourra partager sa préoccupation et se faire assister juridiquement.

Par ailleurs la plateforme propose également de télécharger l’application afin d’avoir une utilisation optimale de l’ensemble des fonctionnalités.

III. Ils ont utilisé Xonam

F. E.
Zemidjan (Blita)

La plateforme d’alerte est une bonne alternative. Je n’avais pas assez de méga pour télécharger l’appli. Mais j’ai pu signaler un cas dans notre quartier. Ce n’est que le lendemain que j’ai installé l’appli.

S. A.
Lomé

Je l’ai trouvé assez intéressant comme outil. J’ai laissé un message vocal, ils ont accusé réception puis m’ont rappelé peu de temps après.

M. A.
Défenseur des Droits de l’Homme (Lomé)

Je stressais à l’idée de ne pas pouvoir descendre sur le terrain pendant le couvre-feu. Si l’appli Xonam peut permettre de garder le contact avec les citoyens en permanence, alors c’est wow

J. K
(Lomé)

Nos téléphones serviront à sauver des vies, A contribuer à rendre justice à quelqu'un; A rétablir quelqu'un dans ses droits, A rappeler à un gourou que tout ne lui est pas permis. A éssuer les larmes de quelqu'un, A redonner l'espoir de vivre à quelqu'un. Je vous encourage vivement pour cette application .

XONAM

A VOTRE ÉCOUTE

Une application web et une plateforme numerique dédiées à la défensedes droits de l'Homme au Togo

Télécharger

I. Pourquoi XONAM ?

Xonam, de l’Ewe (langue locale) « Aidez-moi » ou bien « Au secours ! » est une solution numérique proposée par le Réseau Watch pour lutter contre les violations des droits de l’Homme. Sa conception et son lancement ont été motivée par l’ambition de répondre à trois (3) besoins identifiés au Togo 

1 La recrudescence des violations des droits de l’Homme au Togo :

Malgré les actions de promotion et de protection initiées par les autorités et les organisations de défense des droits de l’Homme (ODDH), l’on recense encore plusieurs cas de violations, dont des cas d’atteintes à la vie, de violation du domicile, d’arrestation arbitraire, d’usage excessif de la force, de racket, etc. Cette situation s’est aggravée avec la mise en œuvre de l’Etat d’urgence sanitaire et du couvre-feu durant la crise Covid-19. Xonam se veut une plateforme simple et pratique que les citoyens peuvent utiliser pour donner l’alerte sur ces incidents. Il se révèle comme une solution très efficace, surtout en période de couvre-feu où il est difficile aux DDH de descendre sur le terrain.

2 Les difficultés pour les citoyens ou d’accéder aux défenseurs des droits de l’Homme :

La plupart du temps les témoins ou victimes des violations ont du mal à trouver un professionnel des droits de l’Homme, capable de les écouter et de leur porter une assistance juridique pour que leur cas soit traité. Ils se tournent généralement vers les réseaux sociaux, avec des risques de désinformation, de fake new ou autres exagérations qui dans certains cas exposent encore plus la victime. L’application Xonam présente un répertoire des ODDH régulièrement établies sur le territoire togolais, disposant de l’expertise et du professionnalisme nécessaire pour recevoir et assister une victime, avec les garanties de confidentialité et en toute objectivité. Ces ODDH interviennent dans différentes catégories des droits de l’Homme.

3 La nécessité pour les citoyens et les acteurs des droits de l’Homme de rester au parfum de l’actualité des droits humains.

L’outil Xonam propose aussi une rubrique qui permet d’informer au quotidien les utilisateurs sur l’actualité des droits de l’Homme au Togo.

II. Comment utiliser XONAM ?

XONAM se présente sous deux formats :

A. L’application Web

L’application dispose de trois (03) principales fonctionnalités :

1. Signaliser une violation des droits de l’Homme

Une fois que l’utilisateur ouvre cette fonctionnalité, il a accès à un formulaire qu’il pourra remplir et envoyer. Dès que le formulaire est envoyé, il est transmis sous forme d’alerte au niveau des administrateurs et l’affaire est traitées par l’équipe des défenseurs des droits de l’Homme

2. Trouver une ODDH :

Grâce à cette fonctionnalité, l’utilisateur peut accéder aux contacts des associations de défense des droits humains. Ces organisations sont classées par catégorie ou par région.

3. Actualités sur les droits de l’Homme :

Utile pour l’utilisateur qui désire s’informer sur les activités en lien avec les droits de l’Homme dans le pays.

B. La plateforme d’alerte ou de signalement des abus et violations des droits de l’Homme

Cette plateforme permet aux citoyens qui n’ont pas encore installé l’application de pouvoir, en cas d’urgence, donner l’alerte et de bénéficier d’une assistance juridique. Pour y arriver, il faut saisir l’adresse www.xonam.tg dans n’importe quel navigateur. L’utilisateur sera invité à « Signaler immédiatement » la violation. Dès qu’il clique, il sera redirigé vers un chatbot automatisé a travers l’application de messagerie WhatsApp. Il pourra partager sa préoccupation et se faire assister juridiquement.

Par ailleurs la plateforme propose également de télécharger l’application afin d’avoir une utilisation optimale de l’ensemble des fonctionnalités.

III. Ils ont utilisé Xonam

F. E.
Zemidjan (Blita)

La plateforme d’alerte est une bonne alternative. Je n’avais pas assez de méga pour télécharger l’appli. Mais j’ai pu signaler un cas dans notre quartier. Ce n’est que le lendemain que j’ai installé l’appli.

S. A.
Lomé

Je l’ai trouvé assez intéressant comme outil. J’ai laissé un message vocal, ils ont accusé réception puis m’ont rappelé peu de temps après.

M. A.
Défenseur des Droits de l’Homme (Lomé)

Je stressais à l’idée de ne pas pouvoir descendre sur le terrain pendant le couvre-feu. Si l’appli Xonam peut permettre de garder le contact avec les citoyens en permanence, alors c’est wow

Les droits de l'Homme simplement !